Actions hors temps scolaire > Retours d’ateliers > Le groupe Cinéthaque 2014 "Portraits croisés"


Le groupe Cinéthaque 2014 « Portraits croisés »

< Retour à la liste

Cadre
Depuis juillet 2014, un travail d’éducation à la réalisation de cinéma documentaire a été mis en place par Vidéo les beaux jours et la réalisatrice Julia Laurenceau avec l’association Ithaque, association accueillant « toute personne débordée par une pratique addictive en vue de la soutenir dans la démarche de soin qu’elle souhaite entreprendre ». 
Vidéo Les Beaux Jours est intensément impliquée dans la mise en œuvre de ces ateliers. Un temps de sensibilisation au genre documentaire est prévu à la Maison de l’image, mettant à disposition des participants ses équipements et son centre de ressources.

Julia Laurenceau a été aussi assistée durant les deux ateliers par Raphaël Szöllözy, doctorant allocataire en cinéma à l’Université de Strasbourg.

Le premier atelier mis en place en 2014 à Ithaque reprenait une démarche de Julia Laurenceau réalisée à la communauté Emmaüs de la Montagne verte en 2010 et à l’association Les Jardins de la montagne verte en 2011, ateliers intitulés « Portraits croisés » où dans un groupe mêlant usagers et salariés d’une association, chaque participant filme une autre personne de son choix appartenant à l’association.

Le cadre est souple, x peut choisir de filmer y qui va décider de filmer z.

L’atelier comprend une première partie d’initiation au genre documentaire par le visionnage de films ayant trait au portrait, puis à l’initiation aux outils audiovisuels (caméra et son). Les portraits réalisés peuvent être une question, un geste, une chanson, un parcours. Il s’agit à chaque fois de se redécouvrir pour des personnes qui se côtoient tous les jours à travers un geste documentaire, et le regard intense que nécessite le fait de filmer un autre, et d’ainsi expérimenter le lien particulier qui se crée entre filmeur et filmé.

Les images sont ensuite visionnées ensemble, des pistes de montage déterminées, pour que Julia Laurenceau en effectue ensuite le montage.

 

A Ithaque, ce premier atelier a donné lieu à 5 films et a engendré la création d’un groupe de cinéma au sein de l’association, le groupe Cinéthaque, qui a souhaité continuer l’expérience (voir l’atelier 2015).



Nadia filme Lucien

Durée :  11’18
Résumé : Récit de Lucien mêlant jonglerie, jazz et peinture. 



Lucien filme Alix

Durée :  13’48
Résumé : Entre passion pour le monde médiéval et difficultés face au monde moderne, Alix se raconte.



jean-Luc FILME FRANçois

Durée :  11’38
Résumé : Les écrits de François, sombres, sincères et non dénués de provocation, interrogés par Jean-Luc.


HABIB FILME MICHELE

Durée :  14’15
Résumé : Un échange de places : Michèle psychanalyste thérapeute à Ithaque se prête au jeu d’être interrogée par l’un de ses patients, Habib.



François filme jean-Luc

Durée :  8’46
Résumé : Un dialogue autour de morceaux de vie et musique, « avec le temps ».


Porteurs de projet
Cagifragilis, Mulhouse

Date
juillet et automne 2014

Lieu
Association Ithaque (Strasbourg)

Participants
8 adultes

Notions abordées
Appréhension de la mise en scène documentaire par le visionnage de films documentaires autour de la thématique du portrait, travail avec la caméra et le son par des exercices pratiques. L’écriture de chaque film se fait grâce à des essais filmés immédiats, ce qui permet de tester, approfondir, ou rectifier son idée. Le visionnage des rushs a lieu en commun afin de dégager des pistes de montage.

Intervenant
Julia Laurenceau, réalisatrice, auteure et monteuse
Joël Danet, chargé d’éducation à l’image à Vidéo les Beaux Jours
Raphaël Szöllözy, doctorat allocataire en cinéma à l’Université de Strasbourg

Projet / thématique / axe de travail
Travail autour du portrait et de la place du réalisateur par rapport à celui qui filme. 

Partenaires
Vidéo Les Beaux Jours, association Ithaque

Financiers
DRAC Alsace, Passeurs d’Images